L'une des meilleures fiscalités immobilières du monde

La Floride offre une fiscalité unique qui, couplée aux avantages de l’immobilier américain, permet de bénéficier de rentabilités nette largement supérieures à celles proposées en France et en Europe. Attention tout de même aux répercussions fiscale dans votre pays de résidence. En France par exemple, une convention permet d’éviter une potentielle double imposition, mais les revenus doivent tout de même être déclarés et le patrimoine est pris en compte dans le calcul de certains impôts comme l’IFI.

Il n’y a besoin d’aucun visa ou permis pour acheter et exploiter un bien immobilier aux Etats-Unis. Cependant, pour plusieurs raisons (litiges notamment), il est vivement conseillé de créer une société lorsque vous achetez un bien immobilier aux USA.

Nous accompagnons nos clients dans toutes leurs démarches d’optimisation fiscale, en parfaite connaissance des fiscalités française et américaine et entourés par les meilleurs comptables, CPA, et avocats fiscalistes en France et aux USA. Chaque fiscalité est unique, attention aux informations génériques. Contactez-nous ici pour un audit personnalisé.

Investir par le biais d’une société aux USA permet de nombreux avantages fiscaux

  • La Floride ne possède pas d’impôt sur le revenu des personnes physiques, et certains montages en société (comme la LLC) permettent de bénéficier de cette fiscalité sur les personnes tout en utilisant les avantages fiscaux des sociétés
  • Certains montages en société tels que la C Corp permettent d’isoler totalement son patrimoine personnel du Fisc Américain et Français, en changeant le traitement fiscal de référence

Dans tous les cas, le montage en société permet :

  • La déduction de toutes les charges réelles engagées dans le cadre de l’exploitation et de la gestion du bien immobilier : frais de gestion, assurances, travaux courants, frais de déplacement (billet d’avion), frais de séjour, intérêts bancaires, property Tax, frais de jardinage, frais d’associations, services publics, etc.
  • L’amortissement de manière linéaire sur 27,5 ans d’une partie du prix de l’acquisition (80%) correspondant à la valeur du bâti
  • Une imposition généralement nulle après déductions pour un investissement en société inférieur à 300,000$
  • Une transmission facilitée : les statuts n’existant pas nécessairement aux États-Unis, la gestion des parts sociales se fait de manière privée, en interne et offre de nombreux avantages

TRAITEMENT DES REVENUS IMMOBILIERS AUX USA ET EN FRANCE

Il existe différentes formes de traitements de vos revenus immobiliers aux USA et en France. Plusieurs montages existent en fonction de votre stratégie d’investissement (opacité, rapatriement des loyers mensuels, financement depuis la France, etc.). Suivant le montage choisi, les revenus pourront être considérés comme des dividendes ou des revenus fonciers par l’administration fiscale Française.

Dans tous les cas, la convention fiscale franco-américaine s’interprète de la façon suivante :

  • Les revenus immobiliers tirés de la location d’un bien immobilier situé aux États-Unis sont imposables aux États-Unis (article 6).
  • La France se réserve le droit d’intégrer les revenus américains dans le calcul du taux d’imposition effectif.
  • Afin d’éviter la double imposition aux États-Unis et en France, l’article 24 de la Convention octroie un crédit d’impôt égal à l’impôt français (revenus fonciers) ou à l’impôt américain (plus-value).

Lorsque le montage le permet (LLC notamment), les revenus locatifs provenant de la location d’immobilier situé aux USA sont exonérés d’impôt en France (mécanisme du crédit d’impôt prévu à l’article 24). Cependant, le fisc français tient compte du revenu américain pour calculer le taux de l’impôt français (barème progressif).

Un point important : les revenus locatifs étrangers ne sont pas pris en compte pour le calcul de la CSG.

PLUS-VALUE IMMOBILIERE

Lors de la revente du bien immobilier, la plus-value est imposable aux USA. La France n’impose pas la plus-value éventuelle réalisée aux USA mais cette plus-value est prise en compte dans le calcul de l’impôt français lorsque le bénéficiaire est résident en France. Dans ce cas, le bénéficiaire a droit à un crédit d’impôt égal au montant de l’impôt payé aux USA.

En pratique, le mode de calcul de la plus-value permet souvent cas d’aboutir à l’exonération de l’impôt.

La “property tax” (impôts locaux/taxe foncière)

Ces taxes prélevées s’appliquent en pourcentage sur la valeur estimée par le “county appraiser”. Ces taxes s’adressent aux résidents et aux non-résidents. Dans l’état de Floride la “property taxe” s’élève en moyenne à 1.8% de la valeur du bien.

Cette taxe est déductible de votre loyer brut pour calculer votre base imposable. Pour plus de transparence, nous intégrons cette taxe dans le calcul de nos rentabilités nettes.

Vous souhaitez un audit fiscal bilatéral sur-mesure ?

Contactez-nous

L'un de nos fondateurs ou analystes vous explique tout !

Nous prenons le temps que vous souhaitez pour vous détailler notre métier, philosophie d'investissement et vision du marché, comme si vous y étiez.
Pour être appelé par un membre de notre équipe, remplissez simplement le ou les champs ci-dessous :
VALIDER
Nous ne communiquerons jamais vos informations à une entreprise tierce.
Pour plus d'informations visitez notre politique de confidentialité

 
close-link

Restez au Contact !
Par des investisseurs, pour des investisseurs

Nous envoyons les actualités les plus pointues et les meilleures opportunités à nos investisseurs chaque semaine via notre newsletter devenue une référence !
JE M'ABONNE
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
close-link
Restez au contact